Whisky Irlandais

S’il y a encore quelques années les distilleries irlandaises se faisaient rares, le spiritueux connait aujourd’hui une véritable renaissance. On le croyait mort et enterré, mais voilà que le whiskey irlandais renait de ses cendres et affiche une croissance insolente sur tous les marchés.

Autrefois appelé « Uisce beathea » ce qui signifie eau de vie, le whiskey irlandais a terrifié les Anglais au XIIe siècle persuadés que cela rendait les Irlandais féroces au combat. Sir Thomas Philips acquit l'une des premières licences officielles en 1608, et créa aussitôt sa distillerie Old Bushmills. La fabrication des whiskies irlandais est bien différente de celle du scotch whisky.

En effet, l’irish whiskey est produit à partir d’une orge non maltée, mais séchée généralement dans un four fermé et distillée trois fois dans de grands alambics, lesquels apportent un moelleux et un fruité caractéristique des whiskies irlandais. Pour une industrie qui, jusqu'à récemment, ne disposait que de trois distilleries opérationnelles, le whiskey irlandais offre une gamme richement variée de styles et de méthodes de production.

Et l’engouement autour des whiskeys en provenance de la fameuse île d’Emeraude n’est pas près de s’arrêter si l’on en croit les statistiques qui prédisent à la catégorie une croissance de 300% d’ici 2030… De quoi donner le tournis aux producteurs !